Le christianisme des origines ancré dans l'unité entre l'homme, la nature et les animaux

Il y a environ 2000 ans, Jésus de Nazareth apporta aux hommes les enseignements du Sermon sur la Montagne dont le message central est : « Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le tout d’abord pour eux. »
Le Sermon sur la Montagne de Jésus contient des règles de vie éthiques permettant de vivre ensemble, également avec la nature et les animaux, sous le signe de la justice et de la paix.
Le Sermon sur la Montagne nous apprend à vivre en unité avec les hommes, la nature et les animaux. Il se conclut sur la phrase suivante : « Celui qui entend Mon enseignement et le met en pratique est tel un homme sensé qui a bâtit sa maison sur le roc. » Cet enseignement de Jésus de Nazareth est donc un enseignement qui appelle à une mise en actes.

 

La Fondation Gabriele

La Fondation Gabriele Internationale, fondée par Gabriele, la prophétesse de Dieu à notre époque, est l’oeuvre concrète accomplie dans l’Esprit de Jésus, le Christ et dans laquelle Son enseignement devient manifeste. L'amour pour Dieu et pour le prochain que Jésus de Nazareth a enseigné aux hommes et a vécu en exemple, inclut également la Terre et ses animaux, ses plantes, ses minéraux, la nature tout entière. Dans la succession de Jésus de Nazareth, aimer Dieu signifie également aimer l'Esprit qui anime toute chose et qui agit dans toutes les formes de vie, dans l'Infini tout entier.
C’est ce en quoi croient les chrétiens des origines.

Ce que nous croyons

Nous marchons sur les traces de Jésus de Nazareth.
Nous croyons en l'existence d'êtres spirituels dans le royaume de Dieu.
Nous croyons en l'existence d'êtres de la nature qui accompagnent le principe de vie spirituelle dans toutes les formes de vie sur la Terre entière.
Nous croyons que l'Esprit universel agit également dans les quatre éléments.

Là où l'homme n'intervient pas de manière destructrice, l'Esprit universel est au service de la nature, des animaux et des végétaux.
C’est ce que croient les chrétiens des origines.

Nous marchons sur les traces de Jésus de Nazareth. Ainsi, ancrés dans le courant du christianisme des origines, nous respectons la nature, les arbres, les arbustes, les animaux ainsi que les règnes minéraux et en prenons soin dans la mesure de nos possibilités.

Tout est animé par la Vie et tout communique

Jésus de Nazareth nous a enseigné que tout est animé par la Vie parce que le grand Esprit universel de l'Infini vit en tout et en tous, en chaque pierre, en chaque plante, en chaque animal, ainsi qu'au plus profond de l'âme de tous les hommes.
C’est ce que croient les chrétiens des origines.

Nous croyons également que la conscience de chaque animal est en communication avec tous les individus de son espèce et que chacun d'entre eux émet le rayonnement de sa conscience vers la planète toute entière. Lorsque des animaux sont maltraités, mutilés, martyrisés, chassés, voire même tués intentionnellement, tous les animaux de la même espèce ressentent eux aussi cette souffrance sur la Terre entière. Ce principe vaut également lorsque les hommes apportent amour, soins et aide aux animaux. Tous les animaux de la même espèce, sur la Terre entière, perçoivent alors cela avec joie et gratitude.

Pour nous qui sommes sur les traces de Jésus de Nazareth, chaque fleur, chaque buisson ou chaque arbre est également une forme de vie qui porte en elle la vie de l’Esprit universel. Tout comme pour les animaux, chaque arbre, chaque plante, chaque fleur, a un niveau de conscience et communique avec ses semblables de la Terre entière.
C’est ce que croient les chrétiens des origines.

Pour l’avoir nous-mêmes vécu, nous savons que tous les végétaux émettent des signaux lorsqu’ils ont soif ou lorsqu’ils sont en danger. Toutes les espèces végétales communiquent entre elles. Le respect de toute forme de vie est vie universelle. C’est ce que Jésus de Nazareth, que nous suivons, nous a enseigné. La Terre de la Paix de la Fondation Gabriele Internationale en est le fruit.

landwirtschaft

Une agriculture selon le christianisme des origines

Les agriculteurs ancrés dans le courant du christianisme des origines croient que toute vie est animée de l’Esprit universel.

Avant de commencer la récolte, nous nous plaçons devant le champ et, intérieurement, par la prière, nous communiquons avec l’Esprit universel dans les animaux et les micro-organismes du sol. Lorsque nous travaillons le sol avec la charrue, nous ne le retournons pas en profondeur. Nous nous contentons d’aérer légèrement la surface afin que l’air et l’eau puissent atteindre plus facilement la vie du sol. Nous n’endommageons pas la vie du sol avec des substances chimiques, du fumier ou du purin. Lorsque vient le moment de la récolte ou d’autres tra-vaux des champs, nous demandons aux organismes et êtres vivants dans le sol ou à sa surface de se retirer assez profondément pour ne pas être blessés. Parallèlement, nous prions les êtres de la nature de guider les animaux et les micro-organismes en lieusûr.

C’est cela le christianisme des origines appliqué à l’unité entre l’homme, la nature et les animaux.

La Terre de la Paix

La Terre de la Paix de la Fondation Gabriele Internationale est l’oeuvre concrète qui met en pratique cette unité.

Nous avons fait l’expérience que lorsque l’homme prend soin des animaux, lorsque ces derniers se sentent en sécurité et ne souffrent pas de la faim, leur comportement se modifie. Ils ne fuient plus et ne sont plus agressifs pour défendre leur territoire.

Le monde des programmes

Lorsque les animaux chassent pour se nourrir de viande, l’homme devrait se demander de qui les animaux tiennent-ils ce comportement, ce programme ?
Nous croyons que les programmes négatifs de l’homme se reportent sur les animaux.

Cela vous fait sourire et vous voulez vous moquer de nous ? Libre à vous !

Nous avons fait nos propres expériences avec la nature et les animaux. Celui qui avance sur ce chemin riche d’expériences personnelles ne se moquera pas de ceux qui aspirent à l’unité cosmique.

L’Esprit universel soupèse avec la balance cosmique la justice et l’injustice des hommes.

IL est l’incommensurable Un-universel.
IL est la justice.